Chaque semaine, le CBBTA vous enseigne une nouvelle étape de dégustation afin de pouvoir exprimer ces qualités de la bière qui parlent à nos sens, sachant qu'une dégustation se déroule en 3 temps : la vue, le nez et la bouche.

Cette semaine, concentrons-nous sur le nez.

Une bouche vierge de goûts perturbateurs est une condition essentielle à la réussite de cet exercice. Un morceau de pain fera le travail. Renseignez-vous d’autre part sur la température à laquelle la bière sélectionnée doit être servie : 5 degrés ? 10 ? 15 ? Ne pas respecter les bonnes températures empêchera la bière de révéler tout son arôme.

  • Une fois la bière versée, humez-la d’abord sans remuer le verre au préalable afin d’en saisir le premier parfum, qui correspond à l’odeur dominante. Vous pouvez déjà aussi déterminer l’intensité olfactive de la bière.
  • Puis, remuez le verre dans un mouvement circulaire afin de libérer les odeurs secondaires. Vous pouvez répéter le mouvement après quelques gorgées afin d’identifier d’autres arômes plus subtils

 La bière contient plus de 650 composés aromatiques ; vous pouvez vous aider du tableau des arômes du CBBTA pour vous aider à en identifier quelques-uns. Surtout, n’hésitez pas à puiser dans votre propre mémoire olfactive ; elle compte plus de parfums que vous ne le croyez !

tableaux arômes

L’entraînement est essentiel afin d’être capable de percevoir toutes les subtilités olfactives… Exercez-vous donc dès ce soir ! Eh oui, avec le CBBTA vous aurez toujours une excuse de finir la journée en beauté J

La semaine prochaine nous apprendrons la dernière étape, goûter une bière !