Merci à toutes celles qui sont venues déguster une bière à l’Afterwork du mardi 18 octobre ! Chacune de vous a participé à la chaleureuse et sympathique ambiance qui caractérisait cette belle soirée.

Mais que les absentes se rassurent, on va tout vous raconter…

Nos très glamour buveuses de bière avaient rendez-vous à la Foire d’Automne à Porte de Versailles… L’automne avait déroulé pour elles son tapis de mousses. Ce soir-là, bien des jolis talons ont foulé le sol de l’élégant appartement Stella Cadente, au décor inspiré de l’univers féérique de la créatrice, poétique et décalé, entre rêve et réalité. De la chambre "reine des neiges" au "cabinet des curiosités" en passant par le "non-fumoir", la bière moussait et brillait dans les verres, avec panache. Chaque membre du club était en effet invité à découvrir une brassée de saveurs variées : 1664 Blanc, 1664 Millésime et Grimbergen Rouge.

Vue d'ensemble de l'appartement de Stella Cadente - Foire d'automne

Au cœur de ce lieu éphémère,  Céline Chauvin, l’une des sept Maîtres Brasseurs femmes de Brasseries Kronenbourg (sur 20 maîtres  brasseurs !), a animé des ateliers-dégustations pour faire découvrir les subtilités de ses bières au goût inimitable en éveillant les cinq sens. Notre joyeuse bande de filles, de tous âges et toutes professions, perchées sur de vertigineux talons aiguilles, a révélé une sensibilité également « haut perchée », avec une prédilection pour les bières qui ont du caractère. L’amertume leur convient tout autant que la diversité, blonde, ambrée, blanche… Un joli coup de pied aux clichés !

 

Et vous les filles, vous en pensez quoi ?

Stanislassia Klein et Céline Chauvin Maître Brasseur de Brasseries Kronenbourg

Stanislassia Klein, créatrice du club

« Je connais bien la 1664 et ce soir, j’ai découvert et apprécié qu’elle avait d’autres saveurs avec Blanc et Millésime. Justement, je viens de déguster la Millésime et j’ai appris avec Céline, la Maître Brasseur Kronenbourg, qu’elle avait été élaborée avec le malt de la dernière récolte. Elle a même reçu une médaille d’Or. J’adore sa couleur cuivrée. Au goût, elle est très raffinée, elle est intense. C’est presque une bière "haute couture" avec ses notes de réglisse et de fumé et son côté moelleux. »

 

Pensez-vous qu’il y ait des bières plus « faites » pour les femmes ? Pour vous, cela dépend-il de l’image du produit ou de son goût ?

- Aurélie : « J’aime bien boire de la bière dans un verre à pied comme celui dans lequel nous est servie la 1664 Millésime. »

- Annabelle : « Le style de bière dépend avant tout du goût de chacune et pas du fait que nous soyons des femmes. C’est plus une question d’éducation du palais. Personnellement, je viens d’une région où on a l’habitude de consommer de la bière à différents moments de la journée, lors d’événements, à l’apéritif, à table. Au moment du repas par exemple, la 1664 Blanche accompagnerait particulièrement bien des poissons très fins, des desserts fruités et certains fromages à pâte dure. La 1664 Millésime, plus puissante, peut s’associer avec des viandes grillées ou en sauce, voire des fromages. La Grimbergen rouge peut se marier avec des desserts ou se déguster pour elle-même, comme un dessert. »

Membres du Club autour de la 1664 Millésime

 

Connaissiez-vous le métier de Maître Brasseur ?

- Edwige : « Je connaissais le métier de Maître Brasseur par des magazines spécialisés. Mais c’est vrai qu’il y a de plus en plus de femmes Maîtres Brasseurs, ce qui est une bonne chose car elles amènent de nouveaux goûts sur les bières, également une façon différente d’en parler comme on peut le voir ce soir avec Céline Chauvin, la Maître Brasseur Kronenbourg, qui emploie un vocabulaire de dégustation très précis sans être trop technique, des mots simples et gourmands. »

- Nadia : « Je savais que ce métier existait, mais je ne savais pas que des femmes l’exerçaient. Je suis agréablement surprise de le découvrir avec Céline Chauvin, Maître Brasseur Kronenbourg qui anime cette dégustation ce soir avec beaucoup de brio et n’a pas hésité à chausser ses talons aiguilles ! »

Céline Chauvin, Maître Brasseur chez Brasseries Kronenbourg, en train d'animer la dégustation de 1664 Millésime

Qu’avez-vous pensé des diverses bières dégustées et commentées ce soir ?

- Salomé : « Je ne savais pas que la Grimbergen existait aussi en Rouge. Je suis agréablement surprise. Elle a une belle couleur grenat qui annonce bien ses saveurs de fruits rouges, la fraise notamment, et les épices. C’est moelleux et délicieux, un goût que je trouve inimitable. J’ai voyagé ce soir ! »

- Carole : « Je connaissais la 1664 Blanc que j’apprécie beaucoup plus que d’autres bières blanches, parce que je trouve qu’elle est très fraîche, très agréable et ses saveurs se prolongent longtemps en bouche. La 1664 Millésime est plus puissante, elle permet de monter en complexité. Et avec la Grimbergen Rouge au final, nous abordons le caractère d’une bière d’abbaye, avec ses saveurs de fruits rouge délicieuses. C’est une gourmandise. »

 Une membre du Club en pleine dégustation de 1664 Blanc

Ne ratez surtout pas la prochaine réunion, on vous toujours de plus en plus nombreuses !